Préparation d'une journée d'élections

Publié le par Harmonie

Comme le savent les habitués de mon blog, j'ai une certaine expérience des bureaux de vote. Mais cette fois-ci, je m'y colle en tant que vice-présidente, donc j'ai eu droit à la répétition générale la veille, c'est-à-dire aujourd'hui (sobrement appelée "journée de formation"). Je suis donc parée et préparée à toutes les éventualités.

Le bureau de vote étant censé ouvrir à huit heures, il est bon de s'y présenter en avance, vers sept heures et quart. Normalement pour ouvrir, il faut la présence du bureau au complet : président(e), (vice-présidente), et la présence des assesseurs, titulaires ou suppléants, qui doivent être deux au minimum. Cela commence bien : sur la ville, la moitié des bureaux de vote n'ont pour l'instant qu'un seul assesseur de prévu.
Inspirez.
Expirez.
Dans ce cas-là, il faut récupérer absolument un assesseur. S'il y a des électeurs présents dans le bureau (on peut toujours espérer), un délégué de liste, enfin quelqu'un, on lui propose gentiment (non on n'est pas autorisé à lui sauter dessus et à l'enchaîner à la table) de devenir assesseur.
En fait, on se débrouille comme on veut, mais on récupère le nombre nécessaire d'assesseurs.

Maintenant que le bureau est au complet, que les papiers ont été signés et les mandats distribués, il faut vérifier que l'urne est vide, on ne sait jamais, et fermer les deux cadenas. Il faut ensuite répartir les clefs de l'urne. Ne pas se tromper, il y a deux exemplaires de chaque clef, il ne faut pas donner deux clefs différentes à la même personne sinon elle pourrait ouvrir l'urne. Bon, ça c'est fait.

Ensuite, si vous avez un assesseur maniaque, vous devez recompter les enveloppes..
Inspirez.
Expirez.
Normalement le nombre correspond au nombre d'électeurs inscrits. Là, il faut faire attention, non seulement il y a la liste normale des citoyens français votant en France dans ce bureau précisément, mais il y a en plus la liste complémentaire (comme au loto) des Européens votant en France dans ce bureau précisément.

Mettons que tout est parfait, il est huit heures, vous déclarez solennellement que le vote est ouvert.

Vient maintenant la grande question des bulletins de vote. En région Île-de-France, il y a vingt-sept listes de déclarées. Quatorze d'entre elles ont distribué des professions de foi et douze seulement des bulletins par courrier. ce qui signifie que sur la table des bulletins, il y a des trous pour les listes qui n'ont pas fourni.
Inspirez.
Expirez.

Trois listes sont susceptibles de fournir des bulletins en cours de journée. Cela signifie qu'un type va débarquer dans le bureau avec des cartons remplis de bulletins, qu'il va falloir vérifier qu'il a bien été mandaté pour ce faire, et surtout, surtout, vérifier les bulletins en question.
Inspirez.
Expirez.
L'une de ces listes a été validée par la commission de propagande. Il va falloir vérifier que les bulletins apportés sont conformes à l'exemplaire fourni par ladite commission de propagande. Cela comprend couleur, police de caractère, mise en forme, et taille du bulletin au millimètre près.
Les deux autres n'ont été validées par la commission de propagande, il faut juste vérifier que toutes les mentions légales sont portées dessus.
Inspirez.
Expirez.

Certaines listes n'ont pas fourni le nombre de bulletins correspondant au nombre d'électeurs. Si d'aventure plus de monde que prévu désirait voter pour cette liste, ce serait impossible...
Inspirez.
Expirez.

Il y a aussi le cas des bulletins téléchargeables sur internet, mais on verra ça au dépouillement, pas la peine de stresser avant.
D'ailleurs, à propos de dépouillement... Il serait temps de constituer les (ah non pardon, la) table de dépouillement, non ?

Pour ce faire, je préconise la méthode du kidnapping. Les quatre premiers électeurs qui viennent voter, une fois leur devoir accompli, vous leur sautez dessus, vous les attachez et vous les mettez au frais dans la pièce d'à côté et n'oubliant pas de les hydrater de temps en temps pour qu'ils ne sèchent pas. Mais il paraît que c'est interdit.
Inspirez.
Expirez.
Demandez de votre voix la plus melliflue, en profitant outrageusement du fait que vous êtes une petite jeune femme perdue dans ce bureau trop grand, un peu d'aide pour dépouiller ce soir. Dites que ce sera amusant (oh la menteuse...), que c'est une excellente formation citoyenne. Utilisez l'arme du sourire ravageur s'il le faut. Et n'oubliez pas de garder en otage la carte d'électeur ("Je vous la rendrai ce soir !").
Bref, démerdez-vous, mais constituez une table.

Au cours de la journée, rappellez-vous toujours qu'il y a deux listes, celle des Français et celle des Européens. Ceux-ci n'ont pas de numéro d'ordre, il faut être patient pour trouver dans la liste.

La journée se passe. Vous pouvez avoir des inscrits de dernière minute sur les listes électorales par ordre du juge. Il faut alors appeler le bureau central.
Inspirez.
Expirez.

Il va être l'heure de fermer. Rappelez tous les membres du bureau. Tout le monde doit signer, donc tout le monde doit être là. S'il le faut, appelez le commando de récupération...
Inspirez.
Expirez.

Bon, vous avez de la chance, vos srcutateurs sont là, la table de dépouillement est prête, les assesseurs sont là, tout le monde est là, c'est parfait.
Demandez si quelqu'un n'a pas encore voté et souhaiterait le faire. Si oui, qu'il vote, sinon, déclarez le bureau fermé.

Il faut arrêter la liste des votants, ouvrir l'urne (vous n'avez pas le droit d'assassiner l'assesseur qui aurait oublié les clefs, je précise). Ensuite il faut recompter les enveloppes. Ça doit absolument correspondre au nombre de personne ayant voté et ayant émargé.
Inspirez.
Expirez.

Constituez les enveloppes de centaines et que le dépouillement commence !
Et là, ça va être drôle : il y a vingt-sept listes... Et il y a le cas des bulletins téléchargés sur internet. Ils doivent avoir été imprimés exactement comme le bulletin témoin. Même couleur, même taille... Si vous avec une imprimante qui "bave" un peu, hop bulletin nul. Si c'est vert au lieu de noir parce que vous n'aviez plus d'encre noire, hop bulletin nul...
Soutenez moralement vos scrutateurs...
Inspirez.
Expirez.

Il reste ensuite à tout signer, et à renvoyer les résultats au bureau central. La journée est finie.
Soyez heureux qu'il n'y ait pas de deuxième tour...

ET MAINTENANT IL Y A INTÉRÊT À CE QU'IL Y AIT DES ÉLECTEURS PARCE QUE JE NE VEUX PAS AVOIR FAIT TOUT ÇA POUR RIEN ! ALORS ALLEZ VOTER.

Publié dans Politique citoyenne

Commenter cet article

Hazel 07/06/2009 17:00

Bonjour,Le Hangar (notre blog littéraire) organise un CONCOURS, avec un lot à la clef. Il suffit de nous envoyer via le blog (ou à cette adresse : http://le-hangar.cowblog.fr/contact.html ) votre œuvre, qui peut être une poésie, une courte nouvelle ou un passage de théâtre sans (trop) dépasser les trente lignes; vous avez jusqu’au jeudi 18 juin. Cependant il y a un thème obligatoire: le CORPS. Il est possible d’exploiter tous les sens du mot. A vous de faire preuve d’imagination.Le samedi 20 juin, seront publiés dans un article sur le blog les cinq meilleurs textes choisis par notre jury, et à partir de cette date les lecteurs du Hangar pourront voter pour le texte qu’ils préfèrent jusqu’au 4 juillet minuit. Les résultats seront connus le 5 juillet, et le gagnant recevra un prix : un livre de Franz KAFKA - Lettres à Milena.Nous espérons te voir participer, tu as jusqu’au 18 juin pour nous faire parvenir ton texte sur « le CORPS ».A bientôt, sur le Hangar, http://le-hangar.cowblog.fr [copier/coller le lien dans la barre d’adresse]Hazel.

Harmonie 10/06/2009 11:43


Euh...


mariev 06/06/2009 22:28

j'expirerai et inspirerai bien et profondément en marchant jusqu'au bureau de vote et en pensant à toi   ;)bon courage et belle journée (excitante, au fond, non?)!!

Harmonie 10/06/2009 11:39



Vu qu'on a peine dépassé les 30% de participation... je dirai plutôt incroyablement longue et ennuyeuse.



fee+desagrumes 06/06/2009 21:10

Avec des Tibéri, c'est un peu différent non?  Aux urnes citoyens !

Harmonie 10/06/2009 11:38



Ah non, chez nous ça se passe bien.



chris 06/06/2009 18:32

Parfait, j'ai saisi ... et bien sûr j'irai voter, comme toujours, mais là avec le sourire en plus en repensant à cette explication ..... tu m'as "con-vaincu" MdR de garder le sourire sur zone (électorale) ...

Harmonie 10/06/2009 11:37


Alors c'est parfait