Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Hugo, À Petite Jeanne

À Petite Jeanne Vous eûtes donc hier un an, ma bien-aimée. Contente, vous jasez, comme, sous la ramée, Au fond du nid plus tiède ouvrant de vagues yeux, Les oiseaux nouveau-nés gazouillent, tout joyeux De sentir qu'il commence à leur pousser des plumes....

Lire la suite

Rimbaud, l'Éternité

L'Éternité Elle est retrouvée. Quoi ? - L'Eternité. C'est la mer allée Avec le soleil. Ame sentinelle, Murmurons l'aveu De la nuit si nulle Et du jour en feu. Des humains suffrages, Des communs élans Là tu te dégages Et voles selon. Puisque de vous seules,...

Lire la suite

Ménard, Le soir

Le soir Plus fraîche qu'un parfum d'avril après l'hiver, L'espérance bénie arrive et nous enlace, La menteuse éternelle, avec son rire clair Et ses folles chansons qui s'égrènent dans l'air. Mais comme on voit, la nuit, sous le flot noir qui passe Glisser...

Lire la suite

Ménard, Erinnyes

Erinnyes Je sais que toute joie est une illusion, Qu'il faut que tout se paye et que tout se compense, Et je devrais bénir la dure providence Qui m'impose l'épreuve ou l'expiation. Les stériles regrets, la menteuse espérance N'atteignent pas la pure et...

Lire la suite

Ménard, Initiation

Initiation Du haut du ciel profond, vers le monde agité, S'abaissent les regards des âmes éternelles : Elles sentent monter de la terre vers elles L'ivresse de la vie et de la volupté ; Les effluves d'en bas leur dessèchent les ailes, Et, tombant de l'éther...

Lire la suite

Ménard, La sirène

La sirène La vie appelle à soi la foule haletante Des germes animés ; sous le clair firmament Ils se pressent, et tous boivent avidement À la coupe magique où le désir fermente. Ils savent que l'ivresse est courte ; à tout moment Retentissent des cris...

Lire la suite

Baudelaire, Sépulture

Sépulture Si par une nuit lourde et sombre Un bon chrétien, par charité, Derrière quelque vieux décombre Enterre votre corps vanté, A l'heure où les chastes étoiles Ferment leurs yeux appesantis, L'araignée y fera ses toiles, Et la vipère ses petits ;...

Lire la suite

Motin, Méditation sur le Memento homo

Méditation sur le Memento homo Souviens-toi que tu n'es que cendre Et qu'il te faut bien descendre Dans le fond d'un sépulcre noir, Où la terre te doit reprendre Et la cendre te recevoir. Le péril te suit à la guerre, Dessus la mer, dessus la terre ;...

Lire la suite

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 > >>