Nerval : Liste de ses oeuvres

ATTENTION : je n'ai pas toujours réussi à savoir si les dates concernaient la rédaction ou la publication des oeuvres. Certaines de mes sources se contredisent également. Cette page sera progressivement améliorée à mesure que la fiabilité des mes sources sera vérifiée.
Il est extrêmement difficile de faire la bibliographie exhaustive des oeuvres de Gérard de Nerval, pour plusieurs raisons. Il travaillait sous différents pseudonymes (Nerval étant seulement le plus usité, celui auquel il s'est identifié). Il publiait dans des jurnaux, sous forme de feuilletons ou d'articles, reprenait ensuite ses textes pour les publier en un volume, les retravaillait entre les différentes éditions, n'hésitait à publier dans un autre contexte des textes déjà publiés... Certains poèmes ont ainsi été publiés dans plusieurs recueils différents, et certains titres, réutilisés, ne désignent pas la même oeuvre selon les années !

Dans l'ordre chronologique :

1826 :
Napoléon et la France guerrière, élégies nationales
Monsieur Dentscourt ou le cuisinier d'un grand homme,
satire en septs scènes (alexandrins à rimes plates), sous le pseudonyme de "Beuglant"
Les Hauts faits des jésuites, sous le pseudonyme de "Beuglant"
Napoléon et Talma, élégies nationales nouvelles
L'académie ou les membres introuvables,
  comédie satirique en un acte et en vers
Une Répétition, dialogue en vers

1827
Elégies nationales et satires politiques
Le nouveau Genre, ou le Café d'un théâtre,
comédie en acte et en vers
Publication de sa traduction de Faust de Goethe

1828
Couronne poétique de Béranger

1830
Le Peuple, ode
Poésies allemandes
Choix de poésies de Ronsard


1831
Nos adieux à la Chambre des Députés ou "allez-vous en vieux mandataires"
Le Prince des sots,
"diablerie en deux actes et en vers" (octosyllabes) reçue à l'Odéon mais non jouée
Nicolas Flamel, "drame-chronique" sous forme de dialogue
Les Odelettes (date ? écriture/publication ?)

1832
La Main de gloire, histoire macaronique

1835
Odelettes rythmiques et lyriques

1837
Piquillo, drame (à l'Opéra-Comique)
Caligula, collaboration avec Alexandre Dumas

1839
L'Alchimiste, drame, collaboration avec Alexandre Dumas
Léo Burckart, drame (seule pièce de théâtre entièrement de Nerval représentée du vivant de l'auteur)
Raoul Spifame, seigneur des Granges, biographie romancée
La Forêt Noire, scénario en trois actes, qui ne fut jamais mis en dialogues
Les Deux rendez-vous, Intermède (publié une deuxième fois en 1844, le texte sera repris et modifié par Nerval dans Petits Châteaux de Bohême en ne mettant plus en jeu qu'une seule femme sous le titre de Corilla)

1840
Traduction du second Faust

1845
Histoire véridique du canard, publié dans le Diable à Paris

1846-1847
Scènes de la vie orientale

1848
Publication des Femmes du Caire, première partie des Scènes de la vie orientale (Repris dans Voyage en Orient)

1849
Le Marquis de Fayolle (publication posthume en 1856), terminé par Edouard Gorges
Les Monténégrins, drame (à l'Opéra-Comique) écrit en collaboration avec Jules Edouard d'Alboise.

1850
Le Diable rouge, almanach cabalistique
Le Chariot d'enfant
, drame, (collaboration avec Dumas, qui portait le pseudonyme de "Méry")
Les confidences de Nicolas (repris dans Les Illuminés)
Les Nuits du Ramazan (Repris dans Voyage en Orient)
Femmes du Liban,
deuxième partie des Scènes de la vie orientale (Repris dans Voyage en Orient)
Angélique (
Repris dans Les Filles du Feu)

1851
Les Faux Saulniers, histoire de l'abbé de Bucquoy

1852
L'Imagier de Harlem, drame (collaboration avec Dumas, qui portait le pseudonyme de "Méry")
Contes et facéties
La Bohême galante
Lorely, souvenirs d'Allemagne
Les Illuminés : Cagliostro, Les Confidences de Nicolas, Cazotte
Les Nuits d'octobre


1853
Petits Châteaux de Bohême
Sylvie (
Repris dans Les Filles du Feu)

1854
Voyage en Orient (1851 ?)
Les Filles du Feu : Angélique, Sylvie, Jemmy, Isis, Emilie, Octavie, Pandora, les Chimères
Promenades et souvenirs

1855
Promenade autour de Paris
Misanthropie et repentir,
traduction de la pièce de Kotzebue
Aurélia ou le rêve et la vie


*****************************************************************
Oeuvres hypothétiques ou dont nous ne gardons pas ou peu de traces :

Le Citoyen marquis ou Dolbreuse, comédie en 5 actes, citée par Nerval dans une lettre à Philoclès Regnier, acteur de la Comédie Française (1849-1850)
La Dame de Carouge, drame en vers, connue par Théophile Gautier "C'était l'histoire d'un captif, émir arabe ou sarrazin, ramené de Palestine par un baron croisé, et devenant amoureux de la châtelaine" (Histoire du romantisme)
Laforêt et Tartuffe chez Molière, comédies "C'était un pastiche du style de Molière, avec une science profonde de la langue" (Gautier, Histoire du romantisme)
Lara, tragédie en un acte et un vers, écrite avec Auguste Maquet, indiquée par Nerval dans son Projet d'oeuvres complètes comme "reçu mais non joué"
Un mélodrame en trois actes adapté de l'oeuvre de Lessing Emilia Gallotti, dont le texte est presque entièrement perdu
Jodelet, qu'il annonce dans le journal Le Messager des Théâtres du 27 juillet 1851. Le Projet d'oeuvres complètes cite un "Jodelet, 3 a[ctes] à l'étude". La Bohême galante et les Petits châteaux de Bohême disent qu'un Jodelet a été joué au Doyenné.

Livrets d'opéra-comique ébauchés
Le Magnétiseur, La Polygamie est un cas pendable, et surtout un projet d'adaptation de la Flûte Enchantée, projet dont Nerval fait part à Hippolyte Lucas dans deux lettres de 1853.
La Reine de Saba, Charles VI ...


***************************************************************
Si vous souhaitez laisser un commentaire à propos de cette page, ou poser une question, c'est ici