Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Nelligan, Maints soirs nous errons

Maints soirs nous errons dans le val Que vont drapant les heures grises. Des pleurs perlent ses yeux d'alises Quand elle ouït les Cydalises De ce dieu que fut de Nerval. Ah ! voudrait-elle en long vol d'or Les rejoindre dans des domaines Plus vastes que...

Lire la suite

Cantique des amours mortes

Cantique des amours mortes J'aurai voulu chanter la beauté du ciel Immense ; la clarté si pure des étoiles L'éternité heureuse et sa saveur de miel L'horizon si lointain où je pense les voiles De nefs d'ivoire et d'argent venues d'ailleurs Pour m'emmener,...

Lire la suite

Encore Petit Acacia

Encore Petit Acacia

Mon cher petit arbre s'est complètement épanoui ces dernières semaines. En quinze jours il a étendu ces branches dans toutes les directions et gagné une dizaine de centimètres de hauteur. Je ne m'étais jamais aperçue qu'il existait autant de nuances de...

Lire la suite

Gautier, adieux à la poésie

Adieux à la poésie Allons, ange déchu, ferme ton aile rose ; Ôte ta robe blanche et tes beaux rayons d'or ; Il faut, du haut des cieux où tendait ton essor, Filer comme une étoile, et tomber dans la prose. Il faut que sur le sol ton pied d'oiseau se pose....

Lire la suite

Gautier, Odelette anacréontique

Odelette anacréontique Pour que je t'aime, ô mon poëte, Ne fais pas fuir par trop d'ardeur Mon amour, colombe inquiète, Au ciel rose de la pudeur. L'oiseau qui marche dans l'allée S'effraye et part au moindre bruit ; Ma passion est chose ailée Et s'envole...

Lire la suite

Impuissance

Consigne n 25 d'écriture ludique. Tu me nargues. Et je reste là, impuissante, tiraillée, tordue entre désir et désespoir. Tu t'étales, tu prends ton temps, tu t'offres à ma vue, comme pour t'assurer que je ne m'éloignerai pas. Tu le sais bien, pourtant,...

Lire la suite

Gautier, la lune

La Lune Le soleil dit à la lune : " Que fais-tu sur l'horizon ? Il est bien tard, à la brune, Pour sortir de sa maison. L'honnête femme, à cette heure, Défile son chapelet, Couche son enfant qui pleure, Et met la barre au volet. Le follet court sur la...

Lire la suite

Baudelaire, Les Chats

Les Chats Les amoureux fervents et les savants austères Aiment également, dans leur mûre saison, Les chats puissants et doux, orgueil de la maison, Qui comme eux sont frileux et comme eux sédentaires. Amis de la science et de la volupté Ils cherchent...

Lire la suite

Le Banc

Le Banc

Consigne numéro 30 de la communauté écriture ludique. Ecriture sur image. Une part de Cécile savait qu'il n'avait pas toujours été là. Mais comme elle l'avait toujours vu là, une autre part d'elle croyait qu'il en était ainsi de toute éternité. Tout comme...

Lire la suite

Obscurité

Obscurité

J'ignore comment j'ai fait cette photo, et je serai vraisemblablement incapable de la refaire volontairement. Mais son obscurité m'a plu, et les traces flottantes m'ont rappelé les chatoyants rideaux des Aurores boréales.

Lire la suite

1 2 3 4 > >>