Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Aurélia, deuxième partie, V

Là mon mal reprit avec diverses alternatives. Au bout d’un mois j’étais rétabli. Pendant les deux mois qui suivirent, je repris mes pérégrinations autour de Paris. Le plus long voyage que j’aie fait a été pour visiter la cathédrale de Reims. Peu à peu,...

Lire la suite

Aurélia, deuxième partie, IV

Le sentiment qui résulta pour moi de ces visions et des réflexions qu’elles amenaient pendant mes heures de solitude était si triste, que je me sentais comme perdu. Toutes les actions de ma vie m’apparaissaient sous leur côté le plus défavorable, et dans...

Lire la suite

Aurélia, deuxième partie, III

La flamme a dévoré ces reliques d’amour et de mort, qui se renouaient aux fibres les plus douloureuses de mon cœur. Je suis allé promener mes peines et mes remords tardifs dans la campagne, cherchant dans la marche et dans la fatigue l’engourdissement...

Lire la suite

Aurélia, deuxième partie, II

Je ne puis dépeindre l’abattement où me jetèrent ces idées. « Je comprends, me dis-je, j’ai préféré la créature au créateur ; j’ai déifié mon amour et j’ai adoré, selon les rites païens, celle dont le dernier soupir a été consacré au Christ. Mais si cette...

Lire la suite

Aurélia, deuxième partie, I

Eurydice ! Eurydice ! Une seconde fois perdue ! Tout est fini, tout est passé ! C’est moi maintenant qui dois mourir et mourir sans espoir ! – Qu’est-ce donc que la mort ? Si c’était le néant... Plût à Dieu ! Mais Dieu lui-même ne peut faire que la mort...

Lire la suite

Aurélia, première partie, X

Comment peindre l’étrange désespoir où ces idées me réduisirent peu à peu ? Un mauvais génie avait pris ma place dans le monde des âmes ; – pour Aurélia, c’était moi-même, et l’esprit désolé qui vivifiait mon corps, affaibli, dédaigné, méconnu d’elle,...

Lire la suite

Aurélia, première partie, IX

Telles furent les images qui se montrèrent tour à tour devant mes yeux. Peu à peu le calme était rentré dans mon esprit, et je quittai cette demeure qui était pour moi un paradis. Des circonstances fatales préparèrent, longtemps après, une rechute qui...

Lire la suite

Aurélia, première partie, VIII

Puis les monstres changeaient de forme, et, dépouillant leurs premières peaux, se dressaient plus puissants sur des pattes gigantesques ; l’énorme masse de leurs corps brisait les branches et les herbages, et, dans le désordre de la nature, ils se livraient...

Lire la suite

Aurélia, première partie, VII

Ce rêve si heureux à son début me jeta dans une grande perplexité. Que signifiait-il ? Je ne le sus que plus tard. Aurélia était morte. Je n’eus d’abord que la nouvelle de sa maladie. Par suite de l’état de mon esprit, je ne ressentis qu’un vague chagrin...

Lire la suite

Aurélia, première partie, VI

Un rêve que je fis encore me confirma dans cette pensée. Je me trouvai tout à coup dans une salle qui faisait partie de la demeure de mon aïeul. Elle semblait s’être agrandie seulement. Les vieux meubles luisaient d’un poli merveilleux, les tapis et les...

Lire la suite

1 2 3 > >>